La caisse de transport : solution miracle ?

J’entends de plus en plus, que ce soit dans des animaleries ou par des personnes qui suivent beaucoup internet ou des séries télés américaines que la caisse de transport serait la solution miracle. Vous vous préparez, vous enfermez votre toutou dans sa boîte et là, vous avez l’esprit tranquille, vous pouvez vous attardez …. de toute façon, votre chien, bien rangé, ne fera aucun dégât !

Alors mythe ou réalité ? Nouvelle méthode d’éducation ou nouvelle prison pour chien ?

La réalité est sans doute plus nuancée.

La caisse de transport peut-être utilisé dans l’éducation de votre chien. Dans un 1er temps pour lui apprendre la propreté. Il faut savoir que le chien, de façon innée, veut garder son lieu de couchage propre. Il aura donc plus tendance à se retenir s’il se trouve dans une caisse. Mais attention, un chien ne peut se retenir indéfiniment … lorsqu’il est âgé de quelques mois, cela n’excédera pas 2 heures et même pour un chien adulte il est très fortement déconseillé de le laisser dans sa caisse plus de 4 ou 5 heures d’affilée, au risque de voir des problèmes de santé apparaître.

La caisse de transport peut également être utilisée en cas d’anxiété de séparation. Non pas pour mettre en sécurité votre canapé que votre chien n’ira plus mâchouiller, mais pour offrir à votre chien un lieu plus restreint où il se sentira par conséquence plus en sécurité. Moins il a d’espace à surveiller, plus il se sentira rassuré.
Mais n’allez pas enfermer votre chien du jour au lendemain dans une caisse de transport sans mettre en place un protocole éducatif.

Si on souhaite essayer la méthode de la caisse de transport, le chien doit y être habitué très progressivement et de façon positive. On placera, au départ, quelques friandises ou un jouet dans la caisse et on laissera le chien y entrer de lui-même en le félicitant quand il y va. Sur les caisses type vari-kennel on peut encore y aller encore plus progressivement en démontant le toit et la porte pour en faire d’abord un panier douillet puis on rajoute progressivement les 2 éléments (toit puis porte).

Si l’on va trop vite, le chien risque de très mal vivre l’enfermement et c’est alors sa santé mentale et physique qui est mise en jeu. Mentale, car le chien par frustration risque de s’automutiler (plaies de léchage, par exemple), physique car le chien en voulant à tout prix sortir, risque des blessures au niveau des pattes.

Si l’on opte pour la caisse de transport il faut également veiller à bien répondre aux besoins du chien à côté : au moins une balade de 30 min par jour, de l’interaction avec les maîtres, du jeu, de la complicité. Votre chien est un être vivant qui a besoin de son maître pour s’épanouir.

Maintenant il est toujours très positif d’habituer son chien à la caisse de transport (même si ce n’est pas pour l’y mettre dès que l’on part) pour diverses raisons (sécurité lors des déplacements en voiture, sécurité encore si l’on se rend chez des amis et qu’il y a par exemple des enfants en bas-âge auxquels le chien n’est pas habitué ….).

La caisse de transport est donc un outil très pratique lorsqu’on a un chien mais doit être utilisée à bon escient. Et franchement, quel propriétaire n’est pas plus heureux de voir son chien gambader en liberté dans son jardin, être allongé de tout son long au pied du canapé, ou même être confortablement installé dans sa caisse de transport, porte ouverte, car c’est lui qui a choisi ce lieu … plutôt que de devoir l’enfermer à chaque départ.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s